Ambassadeurs

Fabien Cloutier, porte-parole

« Bien avant de jouer le frère de Martin dans Les beaux malaises, le destin s’est chargé de me faire savoir ce qu’est un traumatisme crânien. J’ai été, comment dire, « sensibilisé de force » parce que j’ai vu la vie d’un proche basculer. C’était aussi la vie de toute une famille que je voyais aller dans une direction où les parts d’inconnu sont nombreuses. Martin, l’humoriste vedette, est maintenant un ami avant tout. Je sais que les intentions qui l’habitent sont nobles et c’est donc tout naturel de m’associer à cette grande cause. »

Martin Matte, fondateur et porte-parole

« Avant la création de la Fondation, j’avais le rêve de trouver un vrai chez soi pour mon frère, adapté à sa condition et à ses besoins. Depuis qu’il réside à la Maison Martin-Matte de Laval, il est plus heureux et ma famille soulagée de le savoir en sécurité. Aujourd’hui, je suis vraiment fier de tout ce que la Fondation a réalisé depuis 10 ans. Et quel beau cadeau que d’avoir Fabien Cloutier qui agira comme co-porte-parole. J’ai eu beaucoup de plaisir à jouer avec Fabien dans Les beaux malaises, je ne dirais pas que c’est un ami mais, presque…! »

France Beaudoin, animatrice

« Martin Matte est un baveux. Son plus grand pied de nez aura été de défier l’impuissance. Il a eu le culot, au départ, d’aller rencontrer des gens d’affaires, un à un, pour les convaincre de construire avec lui des maisons adaptées aux personnes qui vivent avec un TCC. Il le dit lui même, ça prenait du front, de l’humour et de l’insouciance. J’ajoute du vécu. Il a vu une famille, la sienne, basculer en une fraction de seconde. Ça ramène à la base. Celle de vouloir créer des « chez-soi » et de donner du répit aux familles… d’abord son frère, puis à des centaines d’autres. Ça nous change du cynisme ambiant et donne espoir en l’action. C’est drôlement inspirant et… tendrement baveux. »

Nathalie Cavezzali, comédienne

Ghislain Taschereau, humoriste et critique

« Le gouvernement en fait de moins en moins pour les démunis, les défavorisés et les victimes d’accidents, trop occupé qu’il est à piller le Québec et les Québécois. Il faut donc « s’arranger avec nos troubles ». Chapeau à Martin qui, en créant sa fondation, en a fait beaucoup plus que bien des « honorables » ministres… »

Pierre Brassard, humoriste et artiste

Michèle Deslauriers, comédienne

Marc Messier, comédien et scénariste

Patrice Robitaille, comédien

Geneviève Schmidt, comédienne

Yves La Roche, ex-athlète en ski acrobatique et double vainqueur de la Coupe du monde