Témoignages

Véronique Ouimet

Mon nom est Véronique Ouimet et j’ai 41 ans.  Ma vie a été chamboulée lorsque je n’avais que 3 ans et 11 mois. J’ai voulu rejoindre une amie qui habitait
de l’autre côté de la rue. C’est alors que j’ai été heurtée par un véhicule. Après 42 jours de coma, je me suis réveillée avec un traumatisme crânien sévère.
Bien que j’ai eu mon accident très jeune, j’ai dû accepter la différence que j’avais par rapport aux autres. Ça n’a pas toujours été facile,
mais aujourd’hui, je vis bien avec cette réalité.

Dans mon quotidien, il est parfois difficile de me respecter dans ce que je suis capable de faire. J’ai tendance à vouloir en faire plus,
mais ma condition physique me limite. Également, il m’arrive d’avoir de la difficulté à m’exprimer, ce qui fait en sorte que je me sens
parfois incomprise par les gens autour de moi. Je tiens à dire que la majorité du temps, les gens sont gentils et compréhensifs par
rapport à ma réalité. Certaines adaptations ont été mises en place dans ma vie pour que je puisse vivre en appartement avec mon conjoint.
Je suis très heureuse de pouvoir compter sur ces services afin de vivre ma vie de façon autonome. Mais je m’estime heureuse d’avoir une
famille disponible et sensible à mes besoins.

Étant une personne sociable et active, mes semaines sont chargées. Je fais des activités à l’Association Renaissance tous les après-midis
avec des personnes qui vivent aussi avec un traumatisme crânien. Je découvre de nouveaux intérêts et développe mes capacités. On y retrouve
aussi des activités personnalisées à moi, qui permettent à mon conjoint de se reposer. Il est très important pour moi de voir la vie positivement
et de vivre le moment présent. Je me compte chanceuse d’être dans ma condition. Je suis fière de ce que je suis et de ce que j’accomplis dans la vie.
Chaque jour, j’agis pour m’améliorer.

-Véronique Ouimet