Témoignages

Julie Gauthier Fréchette

Bonjour,

Je m’appelle Julie et voici mon histoire.

Le 8 juillet 1992, à l’âge de 13 ans, je me suis fait frapper par une voiture alors que j’étais à bicyclette. Mon univers en entier a basculé !
L’accident a provoqué un traumatisme crânien sévère. Un coma de 3 mois et demi s’est amorcé. Les mois passèrent et la réadaptation débuta.
Ce qui me retenait à la vie était fragile. J’ai livré le combat le plus important de mon existence. J’ai dû réapprendre les actes les plus simples de la vie.

Aujourd’hui, je suis différente, mais toujours la même. Je suis une personne sociable et souriante, mais j’éprouve beaucoup de difficulté avec ma mémoire
et mes émotions. J’ai de la difficulté à marcher. J’ai des tremblements à ma main gauche et ma main droite est spastique. J’ai appris à vivre avec.

Depuis juillet 2016, je demeure à la Maison-Martin Matte de Québec. J’ai un bel appartement. J’ai même un balcon.
Comme je suis heureuse d’être ici ! À 38 ans, je me sens maintenant plus autonome. Ma relation avec ma mère est meilleure qu’avant.
Il y a des intervenants qui peuvent m’aider. C’est rassurant de savoir que je ne serai jamais seule plus tard, car j’étais très inquiète pour l’avenir.

Je continue d’aller aux activités de mon association. Je suis même très occupée. Je fais de la peinture et du chant chaque semaine.
Je suis heureuse. C’est certain que ma vie aurait été différente sans mon accident, mais comme dirait ma mère :
« On ne choisit pas de vivre un accident ou une maladie. On choisit seulement comment les vivre ! »

Julie Gauthier Fréchette

Résidente de la Maison Martin-Matte de Québec, Pavillon Patrice-Villeneuve

Crédit photo : Marie-Claude Meilleur